Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Prévention des risques et des nuisances

2nd cycle de la mise en oeuvre de la directive inondation sur le bassin Réunion

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 octobre 2019

La mise en œuvre de cette directive prévoit pour son second cycle de réexaminer et de mettre à jour, si nécessaire, les documents du premier cycle, à savoir :

Évaluation Préliminaire des Risques d’Inondations (EPRI) et son addendum

L’addendum EPRI intègre :

  • les évolutions d’ordre stratégique : le plan de gestion des risques d’inondation (PGRI) 2016-2021, le schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) 2016-2021, la stratégie d’organisation des compétences locales de l’eau (SOCLE) ;
  • les avancées techniques : les nouvelles cartographies associées aux plans de prévention des risques (PPR) approuvés après 2011, l’anticipation des risques de crues avec le site Vigicrues ou les dispositifs d’alerte locaux (DAL), la mise en place des dispositifs spécifiques ORSEC (DSO) « Événements météorologiques dangereux » et « Vigicrues » ;
  • les phénomènes historiques naturels supplémentaires tels que le cyclone Béjisa (1er-3 janvier 2014) ou la saison cyclonique (2017-2018).

Suite à la consultation des parties prenantes du territoire et du public du 2 novembre 2018 au 2 mai 2019, l’addendum a été complété avec les phénomènes de forte houle de 2017.

Liste des Territoires à Risques Important (TRI)

Arrêtés lors du premier cycle, ils ont été sélectionnés par croisement entre les enjeux (la population) et les grands bassins versants à risque de crues de La Réunion. Il n’y a pas eu d’évolution majeure sur ce croisement. Aussi, pour ce second cycle, il est proposé de conserver les 6 TRI existants.

Cartographie des Risques sur les TRI

Sur chaque TRI, la directive inondation prévoit d’approfondir les connaissances à travers la cartographie des zones inondables suivant plusieurs scénarios de crue.

Les aléas considérés sont :

  • le débordement de cours d’eau,
  • la submersion marine.

Plan de gestion des risques d’inondation (PGRI)

Le PGRI va définir, pour la période 2022-2027, les grandes orientations qui permettent de réduire les conséquences négatives des risques d’inondation sur l’ensemble de La Réunion.

Pour faciliter sa révision, 7 questions importantes ont été identifiées par les parties prenantes du territoire. Elles portent sur :

  • le changement climatique,
  • la conciliation du besoin en espaces avec la prise en compte des risques,
  • la gestion du littoral, intégrant l’aléa submersion marine,
  • l’accompagnement des transferts de compétences et la mobilisation des dispositifs financiers,
  • la prise en compte du ruissellement pluvial,
  • l’adhésion de la population aux dispositifs de gestion de crise,
  • la gestion et l’entretien des cours d’eau en termes d’organisation et de responsabilité.

Elles constituent les enjeux/objectifs/problématiques de La Réunion en matière de politique sur les risques naturels pour lesquels le prochain PGRI (2022-2027) devra apporter des réponses.