Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Nature, Eau, Paysages

La chasse à La Réunion

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 juin 2016 (modifié le 8 juin 2016)

La pratique de la chasse, activité à caractère environnemental, culturel, social et économique, participe à la gestion de la faune sauvage et de ses habitats et contribue à l’équilibre entre le gibier, les milieux et les activités humaines en assurant un véritable équilibre agro-sylvo-cynégétique.

La politique de l’État en matière de chasse et de faune sauvage est portée par la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL).

L’ensemble de la législation sur la chasse est codifié dans le Code de l’Environnement au titre II du Livre IV (chasse) de l’article L420-1 au L429-40 et pour la partie réglementaire du R.421-1 au 429-21.
La pratique de la chasse relève à la fois des règles nationales et départementales. Ces dernières sont fixées par arrêtés préfectoraux, annuellement le cas échéant.

Pour tout renseignement, contactez :
Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement
Service Eau et Biodiversité, Bureau Chasse
12 allée de la Providence, Parc de la Providence
97400 Saint Denis
Tél. 02 62 94 72 48

Introduction

Les principales espèces chassées à la Réunion sont le tangue (Tenrec ecaudatus), le lièvre (Lepus nigricollis), le cerf de Java (Cervus timorensis), le petit gibier à plumes (Faisan (Phasianus colchicus), Tourterelle pays (Geopelia striata), Francolin (Margaroperdix madagascariensis), Caille patate (Coturnix coturnix), Caille rouge (Perdicula asiatica), Caille de Chine (Coturnix chinenis), Caille pays (Turnix nigricollis) ainsi que le Bulbul orphée (Pycnonotus jocosus) et l’Oiseau bélier (Ploceus cucullatus). L’arrêté ministériel du 25 août 2008 fixe la liste des espèces gibier dont la chasse est autorisée à La Réunion. Un arrêté préfectoral annuel fixe les périodes d’ouverture et de fermeture de chasse dans le département de La Réunion après avis de la Fédération départementale des chasseurs et de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage conformément au Code de l’Environnement (R 424-12).Il s’agit d’une structure consultative essentielle qui concourt à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi, dans le département, de la politique du gouvernement dans le domaine de la chasse et de la protection de la faune sauvage.Elle est constituée de chasseurs, de forestiers, d’agriculteurs, de représentants de l’administration et d’autres personnes qualifiées en matière de protection de la nature.

Le Cerf de Java est soumis à plan de chasse sur le Massif de La Roche Écrite à La Réunion. Le plan de chasse est attribué par arrêté préfectoral après avis de la Commission Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage.

La DEAL travaille en collaboration avec la Fédération départementale des chasseurs qui est régulièrement consultée, pour avis, sur les actes réglementaires pris par l’administration pendant la saison de chasse, notamment :

  • attribution de plan de chasse,
  • autorisation d’introduction d’animaux dans les parcs de chasse,
  • création de parcs de chasse, et d’élevages de faune sauvage.

La fédération départementale des chasseurs de La Réunion a pour objet de participer à la mise en valeur du patrimoine cynégétique départemental et à la protection et à la gestion de la faune sauvage ainsi que de ses habitats. Elle assure la promotion et la défense de la chasse ainsi que des intérêts de ses adhérents. Elle délivre le permis de chasser (www.chasse974.re) et dispense des formations.

Le schéma départemental de gestion cynégétique (S.D.G.C.) constitue l’outil central par lequel la fédération départementale des chasseurs organise l’activité cynégétique. Il est établi pour une période de six ans renouvelable. Il est élaboré par la Fédération départementale des chasseurs, en concertation notamment avec la chambre d’agriculture, les représentants de la propriété privée rurale et les représentants des intérêts forestiers. Il est approuvé, après avis de la commission départementale compétente en matière de chasse ou de faune sauvage, par le préfet. Ce document est opposable aux tiers.

La DEAL travaille avec l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. Établissement public de l’État à caractère administratif, cet office a des missions étendues à l’ensemble de la faune sauvage. Ce service assure outre les missions prioritaires de police judiciaire et administrative, des actions techniques, des actions de développement, des actions de formation, l’information des administrations, collectivités et partenaires locaux (www.oncfs.gouv.fr). Il est notamment en charge de la préparation du permis de chasser.

La Brigade Nature Océan Indien, partenaire de la DEAL, est en charge des missions de police de la nature et notamment de la chasse.

La DEAL travaille en collaboration avec la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt qui est en charge de la mise en œuvre de la politique de l’État en matière d’élevages d’animaux domestiques et de faune sauvage. Elle donne notamment son avis sur les créations d’élevages de gibier (http://www.daaf974.agriculture.gouv.fr/).

La DEAL travaille également en collaboration avec la Chambre d’Agriculture qui constitue l’organe consultatif et professionnel des intérêts agricoles auprès des pouvoirs publics. Elle donne des conseils techniques, économiques et juridiques et conduit des expérimentations sur différentes cultures. Elle donne notamment son avis sur les créations d’élevages de gibier (www.reunion.chambagri.fr).

Par ailleurs, le Parc National de La Réunion couvre 40 % de la surface de l’île. La chasse est réglementée en cœur de parc (décret de création et charte). Le Conseil d’Administration peut également fixer une réglementation sur les modalités, quantités, périodes et lieux de chasse dans le cadre d’ouverture et de fermeture fixées par arrêté préfectoral (www.reunion-parcnational.fr/).

La DEAL travaille enfin avec l’Office national des forêts, gestionnaire du départemento-domanial.

Chaque espace peut avoir ses propres spécificités de gestion (Réserve Naturelle Nationale par exemple), il est nécessaire de se rapprocher du propriétaire ou du gestionnaire des terrains concernés avant toute action de chasse. En particulier, en départemento-domanial, nous vous invitons à vous rapprocher de l’ONF (http://www.onf.fr/la-reunion/@@index.html) en charge de la délivrance des permis de chasser sur ces espaces.

Documents de référence