Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Nature, Eau, Paysages

La réserve naturelle nationale (RNN) de l’Etang de Saint-Paul

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 mai 2013 (modifié le 19 juillet 2017)

La réserve naturelle nationale de l’Étang de Saint Paul, d’une superficie approchant les 450 ha, est la seule réserve naturelle nationale terrestre de la Réunion. Elle a été créée par le décret n° 2008-4 du 2 janvier 2008 portant création de la réserve naturelle (format pdf - 127 ko - 29/05/2013) nationale de l’étang de Saint-Paul.

Ile montagneuse au sol très perméable, La Réunion présente peu de biotopes favorables à l’installation d’une végétation aquatique. Seules les trois plaines côtières édifiées par les torrents des trois grands cirques abritent quelques îlots de végétation aquatique et subaquatique : ce sont les étangs de Bois-Rouge, du Gol et de Saint-Paul.

Ce dernier espace constitue la plus grande zone humide littorale de La Réunion et des Mascareignes et les enjeux liés à sa protection sont à la mesure de son caractère exceptionnel.

Cette zone est reconnue par son classement en ZNIEFF de type I et se caractérise par :

  • la présence de groupements végétaux uniques sur l’île, qui constituent par ailleurs les biotopes d’espèces d’oiseaux intéressantes, telles que la Poule d’eau, le Héron vert ou le Busard de Maillard ;
  • les espèces végétales, qui se répartissent en 13 associations distinctes, comptent 39 espèces intéressantes, et 22 espèces particulièrement remarquables ;
  • une avifaune riche de 26 espèces d’oiseaux, parmi lesquelles certaines sont endémiques, et 65 % sont protégées. Par ailleurs l’intérêt de la zone humide pour l’accueil d’espèces migratrices est très important (31 % du total) ;
  • une richesse entomologique importante, qui malgré un inventaire partiel, laisse déjà apparaître 231 espèces d’insectes.
Etang de Saint-Paul
Etang de Saint-Paul
crédit photo : DEAL Réunion

L’Etang de Saint Paul est un complexe marécageux de plus de 400 ha, situé en partie aval d’un bassin versant estimé à 98 km². Ce secteur est donc fortement soumis aux variations du niveau des eaux.

Ce biotope de zone humide est nécessaire au maintien d’équilibres biologiques originaux, et présente de grands intérêts qui sont à considérer dans le contexte réunionnais, notamment sur le plan de l’écologie mais aussi du tourisme et du patrimoine.

La volonté des pouvoirs publics de faire de cette zone humide une réserve naturelle se justifie par le caractère exceptionnel de cet espace naturel et par l’existence de menaces sur l’équilibre de la zone et de son fonctionnement.

Autrefois vaste plan d’eau libre, le comblement de cette zone humide s’est accéléré au fil des décennies sous l’influence des activités anthropiques qui ont accéléré l’érosion des sols (travaux divers et mise en culture du bassin versant) et des actions de drainage destinées à augmenter les surfaces cultivables.

Aujourd’hui, les enjeux naturalistes de cet espace restent forts et le plan de gestion de la réserve naturelle nationale, actuellement en cours de rédaction, a pour principal objectif de concilier les activités humaines, anciennes et importantes dans un contexte péri-urbain, avec les impératifs de conservation d’un espace naturel remarquable.

  Le conseil scientifique de la réserve naturelle de l’étang de Saint-Paul

Chaque réserve naturelle nationale possède une organisation type mise en place par le Préfet. Dans ce cadre, le Préfet nomme le conseil scientifique qui a pour rôle d’assister le gestionnaire de la réserve et le comité consultatif.

La réserve de l’Étang de Saint-Paul possède depuis le 23 juin 2014 un conseil scientifique qui lui est propre, composé de 11 membres permanents et de deux experts extérieurs invités en tant que de besoin pour éclairer l’avis du conseil scientifique.

Le conseil scientifique assure un rôle de conseil et d’expertise scientifique auprès du Préfet et du gestionnaire de la réserve. Son avis est obligatoire avant l’approbation du plan de gestion. Il peut être saisi pour avis et expertise par le Préfet, ou le gestionnaire.

Il a notamment vocation à être saisi sur les questions relatives :

  • à l’élaboration et à la mise en œuvre du plan d’action scientifique de la réserve naturelle ;
  • aux programmes de mise en œuvre du plan de gestion ;
  • aux demandes d’avis faites au Préfet en application de l’article R. 332-23 ;
  • aux réglementations à édicter en application du décret de création.

Il peut demander l’établissement d’un inventaire des programmes scientifiques menés dans le périmètre de la réserve et une mise à disposition des rapports produits.

Le conseil scientifique se réunit en moyenne deux fois par an et fournit des avis sur les dossiers qui lui sont soumis.

Documents concernant le conseil scientifique de la réserve naturelle de l’étang de Saint-Paul :
-  arrêté n°2017-752 du 19 avril 2017-conseil scientifique étang saint-paul (format pdf - 69.5 ko - 25/04/2017)
-  Synthese_avis_CS_RNNESP_27-02-2015 (format pdf - 1.1 Mo - 30/10/2015)
-  Synthese_avis_CS_RNNESP_10-09-2015 (format pdf - 849.6 ko - 30/10/2015)
-  Synthese_avis_CS_RNNESP_21-04-2016 (format pdf - 99.4 ko - 14/06/2016)

  Le comité consultatif de la réserve naturelle de l’Étang de Saint-Paul

Assemblée représentative de la vie locale de la réserve, le comité consultatif constitue le lieu majeur d’échanges sur le mode de fonctionnement de la réserve. Il se réunit en moyenne deux fois par an sur invitation du Préfet, et est tenu informé des actions menées par le gestionnaire sur la base du plan de gestion. Il donne son avis sur les conditions d’application des mesures prévues par la décision de classement, s’exprime sur les décisions qui concernent la réserve et oriente les choix de gestion si nécessaire. Il est également consulté sur le projet de plan de gestion.

Il peut demander au gestionnaire de la réserve la réalisation d’études scientifiques et recueillir tout avis en vue d’assurer la conservation, la protection et l’amélioration du milieu naturel de la réserve.

Le préfet met en place le comité consultatif, constitué à parts égales de représentants :
- des administrations et des établissements publics de l’État,
- des élus locaux,
- des propriétaires et usagers,
- des associations agréées de protection de la nature et/ou de personnalités scientifiques qualifiées.

Le comité consultatif de la réserve naturelle de l’Étang de Saint-Paul a été renouvelé le 9 novembre 2015 par arrêté préfectoral n°2015-2120/SG/DRTCV, pour une durée de 5 ans. Il comporte désormais 20 membres.

-  Arrêté préfectoral n°2015-2120/SG/DRTCV du 9 novembre 2015 (format pdf - 669.9 ko - 23/11/2015) portant constitution et renouvellement du comité consultatif de la Réserve Naturelle de l’Étang de Saint-Paul.

  Le gestionnaire

Le champ d’intervention du gestionnaire est large et s’étend de manière non exhaustive à :

  • l’application de la réglementation spécifique à la réserve. Certains agents sont commissionnés par le ministre chargé de l’Environnement et assermentés par le procureur pour exercer une mission de police de la nature,
  • le suivi scientifique et l’évaluation du patrimoine naturel qui se fait par la mise en œuvre du plan de gestion de la réserve naturelle et par l’application de protocoles scientifiques, qui peuvent se faire en régie par les personnels de la réserve, avec des laboratoires de recherche ou dans le cadre de missions confiées à des bureaux d’études,
  • la réalisation d’actions de gestion écologique qui se font sur la base du plan de gestion. Elles sont nécessaires au maintien ou à la restauration du patrimoine de la réserve naturelle. Elles sont réalisées directement par la réserve ou par contrats avec des propriétaires, des agriculteurs, des associations, ou par la mise en place de marchés avec des prestataires,
  • la sensibilisation des publics qui passe par l’information et l’accueil,
  • la gestion administrative, telles que les demandes d’autorisation d’activités, la gestion financière, etc.
  • la gestion du personnel recruté pour l’exercice de ses missions.

Les moyens financiers fournis au gestionnaire pour faire fonctionner la réserve proviennent de l’autorité administrative à l’origine du classement et d’autres partenaires publics ou privés.

Le gestionnaire de la réserve naturelle de l’Étang de Saint-Paul est la Régie personnalisée « Réserve Naturelle Nationale de Saint-Paul » créée par délibération du Conseil municipal de la commune de Saint-Paul le 17 décembre 2014.

Contacts de la Régie RNNESP :
Téléphone : 0262 70 28 88, Mail : accueil@reserve-etangsaintpaul.fr

  Le plan de gestion

Un plan de gestion est un outil qui permet de définir, de programmer et de contrôler la gestion de manière objective et transparente.

Sa rédaction permet de tirer le plus grand profit de toutes les expériences positives et négatives, dans un processus d’adaptation progressive, au fur et à mesure des évaluations.
La réalisation d’un plan de gestion est une obligation depuis le décret n°2005-491 du 18 mai 2005.
Établir le plan de gestion consiste d’abord à effectuer un diagnostic : identifier et hiérarchiser le patrimoine présent, évaluer les fonctionnalités des écosystèmes et analyser le contexte socio-économique, de manière à clarifier les enjeux de conservation desquels découlent des objectifs et des opérations de gestion.

Cette démarche est partagée avec les acteurs du territoire pour que la gestion ultérieure de la réserve soit comprise et facilitée.

Le plan de gestion 2015-2020 de la réserve naturelle nationale de l’Étang de Saint-Paul a été pris par arrêté n°2015-1640/SG/DRTCV du 10 septembre 2015.

-  Plan de gestion RNN St Paul 2015-2020 (format pdf - 11.4 Mo - 14/09/2015)
-  Atlas cartographique PdG RNN ESP 2015-2020 (format pdf - 13.5 Mo - 14/09/2015)
-  Arrêté préfectoral n°2015-1640/SG/DRTCV portant approbation du plan de gestion 2015-2020 (format pdf - 682.8 ko - 14/09/2015) de la Réserve Naturelle de l’Étang de Saint-Paul (à télécharger)
-  Rapport de la consultation du public concernant le plan de gestion (format pdf - 21.7 ko - 14/09/2015)

  Les demandes d’autorisation d’activités et de travaux en réserve naturelle

Tout travaux sur la réserve est soumis à une procédure d’autorisation, comme cela est précisé à l’article 9 du décret de création de la réserve naturelle.

En outre, la réalisation de certaines activités au sein de la réserve naturelle est réglementée au sein du décret de création de la réserve.

Aussi, si vous souhaitez réaliser des travaux et/ou mettre en place une activité au sein de la réserve naturelle de l’Étang de Saint-Paul, veuillez consulter et remplir le ou les formulaires de demande d’autorisation :

-  Formulaire de demande d’autorisation d’exercer une activité (format pdf - 223.7 ko - 23/11/2015) dans la RNN de l’Étang de Saint-Paul
-  Formulaire de demande d’autorisation de travaux (format pdf - 403.3 ko - 08/10/2015) modifiant l’état ou l’aspect de la RNN de l’Étang de Saint-Paul
-  Guide "Eviter, réduire, compenser les impacts résiduels sur la biodiversité" (format pdf - 10.2 Mo - 15/05/2013)
-  Prise en compte du patrimoine naturel et paysager dans l’élaboration d’un projet (format pdf - 1.4 Mo - 08/10/2015)
-  Procédure en cas de travaux en RNN (format pdf - 25.9 ko - 25/08/2016)

  Focus sur la réglementation

-  Carte règlementation RNN ESP (format pdf - 4.3 Mo - 14/10/2016)

  En savoir plus