Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Nature, Eau, Paysages

Le cadre général de la trame verte et bleue

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 janvier 2014 (modifié le 12 juin 2015)

La trame verte et bleue (TVB) résulte des Lois Grenelle 1 et 2 dont l’objectif est de mettre en place différentes mesures pour assurer le bon fonctionnement des écosystèmes. La loi Grenelle 1, promulguée le 3 août 2009, établit la Trame verte et bleue comme un outil concerté de l’aménagement du territoire. La Loi Grenelle 2 promulguée le 12 juillet 2010, assure « l’engagement national pour l’environnement ». Elle précise le contenu et les modalités de constitution de la Trame verte et bleue et renforce par ailleurs, la prise en compte des continuités écologiques (…)

L’article L371-1 du Code de l’environnement précise le contenu de la Trame verte et bleue.
Le Grenelle de la mer (« livre bleu du grenelle de la mer » - juillet 2009) prévoit que la Trame verte et bleue sera complétée en mer par une Trame bleue marine, composante maritime de la trame bleue.

En offrant un réseau d’habitats de qualité, la TVB contribue au maintien des services écologiques que nous rendent les écosystèmes : diminution de la pollution de l’air, régulation du climat, maintien de la qualité des eaux, fertilisation des sols par la micro-faune, limitation des risques d’inondation, pollinisation par les insectes, conservation de la diversité des espèces et des gènes, etc.

Dans l’espace urbain, la TVB peut reposer en partie sur des espaces de nature ordinaire diversifiés, tels que les parcs publics, les jardins privatifs, les friches et délaissés, ou encore les murs et toitures végétalisés. En favorisant un aménagement durable des territoires, elle contribue à améliorer le cadre de vie et la préservation de paysages riches et variés.

Pour en savoir plus : un grand projet national, le dispositif TVB, les références juridiques