Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Prévention des risques et des nuisances
 

Les crues soudaines

Des études complémentaires relatives à la problématique des crues soudaines ont été lancées en 2013. Les limites du dispositif de vigilance crues étant imposées par les temps d’acquisition et de traitement de données ponctuelles de pluie et de débit, les phénomènes imprévisibles très localisés à cinétique très rapide tels que les « crues soudaines » sortent de son champ d’application.
 
 

Les crues soudaines

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 juin 2014 (modifié le 17 avril 2015)

Etat des lieux

La dangerosité de ces phénomènes dont on dénombre une dizaine de décès au cours des 15 dernières années, ne pouvant être ignorée, un état des lieux a été dressé afin d’identifier les secteurs à risque (cf. carte ci-dessous) et les dispositifs qui pourraient être mis en œuvre par les communes, en complément de la vigilance crues élaborée par la CVH.

 

Les aspects juridiques et jurisprudentiels ont été développés à la demande des communes, afin d’identifier les circonstances dans lesquelles la responsabilité civile des communes et la responsabilité pénale des maires pourraient être engagées.

Il apparaît que seuls les cas de force majeure ou de faute de la victime sont des causes exonératoires de responsabilité. Le risque de crue soudaine et ses conséquences étant bien connus, la responsabilité des maires pourrait être engagée pour cause de négligence en cas d’inaction sur le sujet. Pour autant, la mise en place de système d’alerte ne permettra de se dégager de cette responsabilité juridique que s’ils sont correctement mis en place et entretenus.

Ces éléments ont été présentés aux communes lors des deux dernières réunions du Réseau des Référents Risques Naturels.

Actions en cours

Actions d’information
Des actions d’information ont déjà été lancées sur le territoire par le Groupe Technique Canyoning (secrétariat géré par l’IRT : Île de la Réunion Tourisme) : balisage, panneaux…

Installation de dispositifs d’alerte
Suivant le type d’activité ayant lieu sur chacun des sites à risque, les dispositifs permettant de répondre au besoin de détection et d’alerte des usagers peuvent différer. La technologie utilisée et l’implantation sur le site devront donner le signal adéquat tout en laissant un temps de réaction suffisant pour une évacuation dans de bonnes conditions.

Différentes technologies existent à ce jour, reposant sur un même principe de fonctionnement : un système de détection amont (avec ou sans enregistrement de données) relié à un système d’alerte directe (lumineux, sonore, mécanique ) ou indirect (informations télétransmises suivant une liste de diffusion pré-établie).

La commune de St Benoît a équipé le site de la Rivière des Roches d’un système permettant l’enregistrement continu des données (consultables via un site web) et la détection de dépassements de seuils.

Actions DEAL
La DEAL propose d’apporter aux communes concernées un appui au développement de ce type de projet (qui pourra être communal ou inter-communal), à articuler en 3 phases :

  • étude (localisation et choix du dispositif) ;
  • mise en place ;
  • maintenance.

Les coûts de dispositifs tels que ceux mis en œuvre par la commune de St Benoît, largement inférieurs aux seuils des marchés publics, pourraient être pris en charge dans le cadre de certains PAPI.

La DEAL-CVH met à disposition un site Internet en phase expérimental de publication des données hydrométriques temps réel de 22 stations du réseau CVH, dont certaines concernent des sites de canyoning.

Les données hydrométriques peuvent être visualisées en temps réel à l’adresse suivante : www.vigicrues-reunion.re