Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Prévention des risques et des nuisances

Contenu

 

Ouvrages hydrauliques

 
 

Sécurité des ouvrages hydrauliques et de protection

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 juin 2014 (modifié le 6 juin 2014)

Digue rivière des MarsouinsLe décret 2007-1735 a renforcé les obligations en matière d’entretien des ouvrages hydrauliques et a déterminé les obligations du propriétaire (communes, EPCI [1], SIVU [2], État) ou exploitant (SEM [3], établissement public).

La circulaire ministérielle du 8 juillet 2008 a posé le principe que l’organisation en charge du contrôle de la sécurité des ouvrages hydrauliques est exercée, sous l’autorité du préfet de département, par un service composé d’agents de l’État. Elle a apporté des précisions sur l’organisation de ce contrôle.

La DEAL de la Réunion est chargée de la mise en place et de l’organisation de cette mission depuis 2011.

La Réunion est concernée par 181 ouvrages de protection appartenant à 19 collectivités et 1 barrage de classe A (Takamaka) ; notre département compte environ 1135 retenues collinaires, considérées comme des barrages (décret 2007-1735), dont la majorité à caractère agricole appartiennent à des propriétaires privés.

En date du 20 août 2013, les digues recensées ont fait l’objet d’un classement par arrêtés préfectoraux et on dénombre 21 ouvrages de classe B, 36 ouvrages de classe C et 124 ouvrages de classe D qui sont présentés sur la carte ci-dessous.

jpg - 1.5 Mo
Carte des ouvrages hydrauliques à La Réunion
Cliquez pour zoomer
 

Ces décisions préfectorales ont permis de préciser la classe des ouvrages et de procéder à une actualisation des arrêtés antérieurs. Cela implique, pour les propriétaires, une mise en conformité de leurs ouvrages hydrauliques.

Barrage EDF TakamakaAu titre du décret 2007-1735, la DEAL assure aussi le contrôle du barrage de Takamaka II qui constitue l’une des réserves de Takamaka sur la rivière des Marsouins. Le barrage est exploité par EDF-SEI – Groupement Hydraulique de la Réunion. Ce contrôle s’effectue avec l’appui technique du Bureau d’étude technique et de contrôle des grands barrages (BETCGB). Sur les installations de Takamaka I et Takamaka II la DEAL est le correspondant du STRMTG (Service technique des remontées mécaniques et de transports guidées) qui assure pour le compte du préfet de La Réunion, les missions d’instructions et de contrôles sur le téléphérique de service à Bébour et du plan incliné (Funiculaire). Le BETCGB et le STRMTG sont des services du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE).

L’unité ouvrages hydrauliques et appui technique (UOHAT) qui dépend du service de prévention des risques naturels et routiers (SPRINR) à la DEAL assure la mission de contrôle de sécurité des ouvrages hydrauliques ; elle accompagne les propriétaires, essentiellement les mairies.

Arrêtés préfectoraux relatifs au classement des digues :

[1Etablissement Public de Coopération Intercommunale

[2Syndicat Intercommunal à Vocation Unique

[3Société d’Economie Mixte

 
 

Pied de page

Site mis à jour le 31 juillet 2017
Plan du siteNous contacterMentions légales | Authentification | Flux RSS