Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Prévention des risques et des nuisances
 

Présentation de la vigilance crues

 
 

Présentation de la vigilance crues

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 juin 2014

La Vigilance Crues a vocation à anticiper les risques de débordement des cours d’eau et non le ruissellement urbain ou les phénomènes courts et soudains. Elle a pour objectifs principaux :

  • d’apprécier le niveau de risque de crues afin de mieux anticiper la gestion de la crise, par une information régulière et détaillée ;
  • de fournir une aide à la décision aux gestionnaires de crise (préfet, sous-préfets, pompiers, maires,…) permettant une mobilisation graduée des moyens d’alerte et de secours.

A plus long terme, on pourra envisager de :

  • fournir une aide à l’information directe des citoyens et riverains des cours d’eau concernés ;
  • donner accès en temps quasi-réel aux mesures hydrométriques.

Il s’agit d’une information essentiellement qualitative permettant de qualifier un niveau de risque en fonction d’éléments observés ou prévus. Elle comporte 3 niveaux symbolisés par 3 couleurs dont la définition permet de focaliser sur les phénomènes dangereux vraiment intenses illustrés par les couleurs ORANGE et ROUGE. Les zones de transition entre deux niveaux de vigilance successifs sont spécifiques à chaque cours d’eau. Ces seuils de vigilance sont définis à partir de données historiques ou de la récurrence des crues observées (2, 10 et 50ans).
Le niveau de vigilance retenu par bassin versant est le résultat d’une analyse multicritère qui associe à l’observation, l’état initial du bassin versant, la répartition spatio-temporelle de la pluie, son intensité, son évolution…

Les documents support de la Vigilance Crues, produits toutes les heures (voire toutes les 30mn), sont constitués de :

  • une carte de vigilance crues où figurent les 17 bassins versants suivis, colorés en fonction du niveau de vigilance retenu ;
  • un bulletin hydrologique apportant des précisions sur les conséquences attendues et leurs possibles localisations.

Depuis mars 2013, le schéma de diffusion automatique par l’État Major de Zone et de Protection Civile de l’Océan Indien (EMZPCOI) est opérationnel. Il est basé sur un système de diffusion automatique de SMS et FAX et fonctionne de la manière suivante :

Les bulletins de Vigilance Crues sont joints aux bordereaux d’envoi de l’EMZPCOI qui précisent la nature du message, tel que :

  • lorsqu’une Vigilance Crues de niveau JAUNE est émise par la CVH, celle-ci est rediffusée sous forme de communiqué de presse par la cellule communication de la préfecture en tant que : VIGILANCE CRUES ;
  • lorsqu’une Vigilance Crues atteint un niveau ORANGE ou ROUGE, celle-ci est déclinée en alerte par la Préfecture et diffusée en tant que : respectivement, ALERTE CRUES IMPORTANTES ou ALERTE CRUES MAJEURES.

La diffusion automatique se fait à destination des acteurs locaux (communes, sous-préfectures, SDIS,…) concernés par la vigilance émise, à partir de listes de diffusion pré-établies suivant le zonage utilisé pour la vigilance météorologique (5 zones).