Logo préfècture région
DEAL   REUNION
Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement
 

La réserve naturelle marine (RNM)

Préserver un patrimoine naturel exceptionnel

Les récifs coralliens de La Réunion sont le siège d’une biodiversité parmi les plus remarquables de l’outre-mer français. En effet, bien que les surfaces récifales réunionnaises soient très réduites (12 km² environ), la biodiversité qu’elles hébergent n’en constitue pas moins un patrimoine naturel exceptionnel puisque les eaux réunionnaises renferment presque autant d’espèces de coraux que l’ensemble de la Polynésie Française dont les surfaces récifo-lagonaires sont 1000 fois plus importantes.

rnm-web-img-01-ARVARM_cle61a1b7.jpg
rnm-web-img-01-ARVARM_cle61a1b7.jpg
Crédit photo : ARVAM

Très fréquentés pour des activités de loisirs dont les impacts cumulés peuvent être importants, soumis à un effort de pêche excessif, supportant des importants flux de pollution du fait des nombreuses activités et infrastructures implantées sur les bassins versants situés à l’amont, ces récifs sont aujourd’hui considérés à 30 % dégradés et à 50 % menacés.
Dans le même temps, l’érosion côtière atteint elle aussi un stade préoccupant.

Si cette dégradation continue, c’est un cadre vie très cher aux réunionnais qui disparaîtra à moyen terme, en même temps que de nombreux emplois liés au tourisme, à la pêche et aux loisirs.

L’enjeu majeur pour La Réunion est donc de construire un modèle de développement durable permettant d’assurer la survie de ces récifs extrêmement vulnérables et sensibles, exposés aux pressions humaines exercées par 35 % de la population ultramarine française sur seulement 0,02 % des surfaces coralliennes nationales.