Logo préfècture région
DEAL   REUNION
Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement
 

Patrimoine mondial de l’UNESCO

 
 

Les « Pitons, cirques et remparts de l’île de La Réunion », patrimoine mondial de l’UNESCO

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 mai 2013

A l’issue de la présentation d’une candidature portée par l’ensemble des acteurs publics et privés réunionnais l’UNESCO a validé le 1er août 2012 l’inscription du bien nommé « Pitons, cirques et remparts de l’île de la Réunion » sur la liste du patrimoine mondial.

forêt de Bélouve
forêt de Bélouve
crédit photo : S. Geaufreau

Cette inscription a été formalisée dans la déclaration de valeur universelle exceptionnelle des Pitons, cirques et remparts de l’île de la Réunion. Ce texte fondateur rappelle les motifs de cette distinction et liste les principales recommandations devant guider la gestion future du bien pour en assurer le bon état de conservation, particulièrement en ce qui concerne la lutte contre les espèces exotiques invasives.

Ce bien a été inscrit au titre des critères vii (représenter des phénomènes naturels remarquables ou des aires d’une beauté naturelle et d’une importance esthétique exceptionnelles) et x (contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique, y compris ceux où survivent des espèces menacées ayant une valeur universelle).

Le territoire du bien recouvre celui de la zone classée cœur du parc national de la Réunion, auquel sont ajoutés quatre sites de surfaces plus réduites mais d’un intérêt patrimonial fort : la Grande Chaloupe, Mare-Longue, Le Piton d’Anchaing et le Piton de Sucre.

La gestion du bien est confiée à l’établissement public parc national, sous le contrôle du préfet de La Réunion, et le plan de gestion du bien est contenu dans la charte du parc.