Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Nature, Eau, Paysages
 

Zones humides

Les zones humides sont des espaces de transition entre les milieux terrestres et aquatiques.
L’article 20 de la Loi sur l’Eau du 30 décembre 2006 définit une zone humide comme des « terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année ».
 
 

L’inventaire départemental des zones humides

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 mai 2013 (modifié le 13 février 2017)

La politique de préservation des zones humides est à la croisée des préoccupations liées à la préservation du patrimoine naturel et de celles liées à la gestion des eaux en terme notamment de circulation superficielle.

Une zone humide, c’est en effet à la fois un habitat naturel et un élément fonctionnel de l’hydrosystème qui va de la ligne de partage des eaux, via le réseau hydrographique, en lien avec les eaux souterraines aboutir dans les eaux côtières.

A La Réunion, il existe à l’heure actuelle un inventaire des petites zones humides qui propose une évaluation patrimoniale d’une trentaine de sites. Un cahier d’habitat, comportant un descriptif précis de ces milieux et des préconisations de gestion est également disponible ( Cahier d’habitats zones humides 20111231 (format pdf - 26.1 Mo - 13/02/2017) )

Inventaire 2009 des zones humides de La Réunion mené par le CBNM :

Un liste indicative des espèces végétales caractéristiques des zones humides est ébauchée. Elle offre une clé de lecture synthétique des habitats concernés et constituera, après précisions de son utilisation, un outil majeur de détermination de la sensibilité de ces espaces naturels particulièrement sensibles.