Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Nature, Eau, Paysages

Qu’est-ce que l’inventaire ZNIEFF ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 août 2018

L’inventaire des Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique (ZNIEFF) est l’inventaire de référence du patrimoine naturel sur le territoire national (métropole et DOM). Il fait l’objet d’une méthodologie unique et d’une validation par le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN).

Lancé en 1982, il est peu à peu devenu le principal outil de porter à connaissance du patrimoine naturel utilisé quotidiennement par les DREAL/DEAL pour répondre aux demandes d’information des naturalistes, aménageurs du territoire et pour transmettre des informations relatives au patrimoine naturel lors de consultations réglementaires. Il est donc à la fois un outil de constitution et de diffusion de la connaissance sur la nature. Dans chaque région, le fichier régional est disponible à la DREAL/DEAL.

Le classement en ZNIEFF

La procédure de définition des ZNIEFF est la suivante : l’inventaire ZNIEFF est réalisé à l’échelle régionale par des spécialistes. Leur travail est validé par le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel (CSRPN) nommé par le préfet de région. Les données sont ensuite transmises au Muséum National d’Histoire Naturelle pour évaluation et intégration au fichier national informatisé.

Les ZNIEFF recouvrent des espaces naturels, terrestres et marins, dont l’intérêt repose soit sur l’équilibre et la richesse de l’écosystème soit sur la présence d’espèces de plantes ou d’animaux rares et menacés. La désignation des ZNIEFF a pour objectifs la connaissance permanente, aussi exhaustive que possible, et la prise en compte de ces milieux naturels.

Il existe des ZNIEFF de type 1 et des ZNIEFF de type 2.

Une ZNIEFF de type I est une zone recelant un patrimoine naturel fort (en vert sur la carte). C’est un territoire correspondant à une ou plusieurs unités écologiques homogènes. Elle abrite obligatoirement au moins une espèce ou un habitat remarquable ou rare, justifiant d’une valeur patrimoniale plus élevée que celle des milieux environnants. Ces espèces ou habitats sont alors qualifiés de « déterminants ».

Une ZNIEFF de type II est une zone avec un patrimoine naturel moins riche qu’une ZNIEFF de type 1 mais plus élevé toutefois que le reste du territoire régional (en jaune sur la carte). Il s’agit souvent de zones de transition avec les ZNIEFF de type 1. Elle contient des milieux naturels formant un ou plusieurs ensembles possédant une cohésion élevée et entretenant de fortes relations entre eux. Elle se distingue de la moyenne du territoire régional environnant par son contenu patrimonial plus riche et son degré d’artificialisation plus faible.