DEAL Réunion

Élaboration de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) Réunion 2016-2023

publié le 12 mai 2015 (modifié le 12 décembre 2017)

Afin d’accélérer la mise en œuvre à la Réunion de la future loi de transition énergétique pour la croissance verte, l’État et le conseil régional de la Réunion ont lancé le 6 mai 2015, à l’occasion de la réunion du comité stratégique de la gouvernance énergie de la Réunion, les travaux de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). La PPE est l’outil structurant du pilotage de la transition énergétique dans les territoires des zones non interconnectées (ZNI).

La PPE permet de décliner de façon opérationnelle les orientations de la politique énergétique fixées par le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte.

Les principes de la PPE :

  1. La programmation pluriannuelle de l’énergie doit traiter de toutes les énergies.
  2. La programmation pluriannuelle de l’énergie traitera, dans un cadre intégré, à la fois de la maîtrise de la demande et de la diversification des sources d’énergie, ainsi que de la sécurité d’approvisionnement, du développement du stockage de l’énergie et des réseaux.
  3. Cette première PPE va couvrir une première période de 3 ans (2016-2018), puis une seconde période de 5 ans (2019-2023). Les PPE suivantes seront établies sur deux périodes de 5 ans. Sur la première période, la PPE décrira une trajectoire cible. Sur la seconde période, elle décrira l’enveloppe des scénarios possibles, ce qui se traduira par des fourchettes pour les différents aspects.
  4. Les PPE successives permettront de piloter notre système énergétique en tenant compte de l’évolution des techniques, du contexte économique, des enjeux sociaux et environnementaux locaux. Ce sont donc des outils opérationnels et pragmatiques pour atteindre les objectifs définis par la loi.
  5. La PPE contient des outils de pilotage financier. Elle définira notamment des enveloppes indicatives maximales de ressources publiques mobilisées qui pourront, le cas échéant, être déclinés par objectif ou par filière industrielle.
  6. Les travaux porteront une attention particulière aux coûts, aux investissements, aux emplois et aux impacts sur les prix de l’énergie.
  7. Les Outre-Mer sont au cœur de la transition énergétique, avec des modalités d’élaboration spécifiques.

Les travaux engagés associent l’ensemble des parties prenantes intéressées. Les travaux sont organisés en ateliers thématiques ouverts aux parties prenantes, et le comité de rédaction, qui comprend le conseil régional, le SIDELEC, l’Ademe, EDF et la DEAL, avec l’appui de la SPL Énergies Réunion, a pour fonction d’élaborer une ébauche de PPE et d’intégrer toutes les contributions.

Le 7 mai 2015 se sont tenus les ateliers « Consommation et maîtrise de la demande d’énergie », « Transport et Véhicules électriques » et « Production, Énergies renouvelables, Stockages et Réseaux ».