DEAL Réunion
 

Les réserves biologiques

 
 

Les réserves biologiques de La Réunion

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 juin 2021

Lors de l’élaboration des documents de gestion des forêts, l’Office National des Forêts a la possibilité de créer des réserves biologiques au sein forêts publiques soumises au régime forestier, si la valeur écologique et patrimoniale de ces forêts le justifie.

Les réserves biologiques sont à la fois un outil de gestion et de protection réglementaire renforcée, permettant de protéger les espèces et les habitats remarquables ou représentatifs des forêts publiques.

On distingue deux types de réserves biologiques :

  • Les réserves biologiques dirigées (RBD) : elles assurent la conservation d’habitats naturels ou d’espèces nécessitant une gestion conservatoire active,
  • Les réserves biologiques intégrales (RBI) : elles laissent libre cours à la dynamique des habitats à des fins de conservation de la biodiversité. Les opérations sylvicoles y sont exclues sauf la lutte contre les espèces exotiques envahissantes. L’accès du public y est réglementé ou interdit.
    Une réserve biologique est obligatoirement dotée d’un plan de gestion qui définit des modalités de gestion conformes aux objectifs de protection et de valorisation ainsi que la mise en œuvre opérationnelle des actions de terrain.

La richesse exceptionnelle des biotopes réunionnais et le fort taux d’endémisme des forêts a justifié la création de dix réserves biologiques sur une surface totale de 14 021ha (soit 14 % de la surface des forêts relevant du régime forestier), par ordre de création :

  • RBI du Mazerin (Bélouve), créée en 1985 sur une surface de 1856ha,
  • RBI des Hauts de Bois de Nèfles, créée en 1985 sur une surface de 187ha,
  • RBI des Mares (Sainte-Rose et Volcan), créée en 1987 sur une surface de 938ha,
  • RBI des Hauts de Saint-Philippe, créée en 1987 sur une surface de 4 147ha,
  • RBD du Grand Maratum (Cilaos sud), créée en 1989 sur une surface de 805ha,
  • RBD de Bébour, créée en 1994 sur une surface de 4785ha,
  • RBD de Bras de Bémale et de Bras des Merles (Aurère), créée en 2002 sur une surface de 867ha,
  • RBD des Tamarinaies des Hauts sous le vent, créée en 2016 sur une surface de 148ha,
  • RBD du Littoral de Saint-Philippe, créée en 2020 sur une surface de 56ha,
  • RBD de la forêt de Bois de Couleurs des Bas (Mare Longue – Basse Vallée), créée en 2020 sur une surface de 232ha.
Carte des réserves biologiques de La Réunion en grand format (nouvelle fenêtre)
Carte des réserves biologiques de La Réunion